Aller en bas
avatar
Invité
Invité

la foi Empty la foi

le Mar 1 Oct - 15:40
Puis je me permettre une question primordiale , celle-ci dû à la lecture de vos messages .

Il 'semblerait' que vous mettiez en avant que ,seule la foi ,en christ est suffisante pour avoir la vie éternelle.
Est ce bien là ce que vous prônez,ou l'enseignement biblique qui vous  paraît être en harmonie avec les écritures inspirées ?
Pouvez vous (si je me trompe) développer plus clairement ce point ? Ou expliquer ,pour vous, ce qu'est la foi .et comment elle se manifeste ?

Cela fait beaucoup de questions,Mais puisque la vie éternelle en dépend ,il serait  sage d'en connaître, la base ,sa valeur ,sa puissance,je crois ?
merci de vous lire!
Rémi B
Rémi B
Messages : 4
Date d'inscription : 02/04/2018
Localisation : France
https://etreenpaixavecdieu.forumactif.com/

la foi Empty Re: la foi

le Mar 1 Oct - 23:10
Bonjour Méphibosheth,
 
Merci pour votre question claire mais aussi très importante car en effet, il est sage de connaître la base, la valeur et la puissance de la foi puisque c’est bien en elle que l’homme possède la vie éternelle.
 
Je vous répondrais donc ceci :
 
- La foi peut tout,
 
- La foi vient de Dieu,
 
- La foi est un Don de Dieu,
 
- La foi est un lien, un lien qui unit à Dieu,
 
- La foi est un canal, un canal où passe tout ce qui est de Dieu,
 
- La foi se pose sur le Fils de Dieu, c’est sa base. Sans le Fils, la foi n’est rien.
 
- La foi est liée à l’Esprit, la foi ne fait qu’un avec Lui,
 
- La foi est Libre,
 
- La foi vit en l’homme,
 
- La foi fait vivre l’homme,
 
- La foi porte l’homme, elle le porte dans l’éternel de Dieu, 
 
- La foi est la vue même de Dieu,
 
- La foi donne de voir au-delà de ce qui est matière,
 
- La foi donne de contempler les merveilles de Dieu,
 
- La foi saisit, la foi saisit l’insaisissable,
 
- La foi était,
 
- La foi est venue,
 
- La foi a été manifestée en Jésus,
 
- La foi demeure éternellement,
 
- La foi tue la loi d’obligation,
 
- La foi n’a que faire du péché,
 
- La foi passe outre le péché,
 
- La foi ramène l’homme au commencement,
 
- La foi peut tout car la foi a tout en elle-même,
 
- La foi n’a pas de valeur pour l’homme ; seul Dieu connaît la valeur de la foi.
 
- La foi ne se quantifie pas,
 
- La foi a une nature, une nature de foi,
 
- La foi sauve, la foi justifie, la foi lie éternellement à Dieu,
 
- La foi, c’est la foi en Jésus-Christ, c’est la foi de Jésus-Christ.  
 
- La foi, c’est ce qui unit au travers même des temps tant de personnes,
 
- La foi, c’est le point commun qu’ont eu tous ces héros qui nous sont rapportés dans les écritures : Les héros de la foi.
 
- La foi, c’est ce que Jésus a manifesté et c’est ce que Jésus vient rechercher,
 
- La foi c’est…
 
- - -
 
Dans votre question Méphibosheth, vous commencez en disant ceci : "Il semblerait que vous mettiez en avant que, seule la foi en christ est suffisante pour avoir la vie éternelle."


En effet, à de multiples reprises, Jésus a évoqué le moyen qui a été donné à l’homme pour avoir la vie éternelle.
 
Partout dans les écritures où il est fait mention de la vie éternelle, cela est fait mention comme un don gratuit, et Jésus a toujours lié la vie éternelle à la foi en Lui.
 
La vie éternelle, c’est la vie qu’Il est venu manifester et qui demeure éternellement.
 
Prenons par exemple ce verset :
 
Jean 3:16  Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
 
Comme vous pouvez le lire ici, il est une fois encore fait un lien direct entre la vie éternelle et la foi en Jésus.
 
Prenons encore un autre verset que j’ai cité en détail dans le sujet précédent : Jean 5:24  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m 'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.
 
Là encore, Jésus est formel, la vie éternelle est vécue simplement par la foi en Lui. Or celui qui vit en Jésus, vit naturellement cette vie nouvelle qui lui est donnée d’en haut et cela, par la seule foi en Lui.
 
Un homme qui vit alors en Christ par la seule foi en Lui est libre du péché. Un tel homme est un pécheur puisque c’est sa nature mais il a été rendu libre du péché qui habite en lui.
 
Or, cette liberté en Christ est incompréhensible pour un homme qui vit sous loi car au lieu d’entendre libre du péché, il entend libre de pécher.
 
Mais là encore, un homme qui connaît véritablement Jésus et qui vit en Lui n’a plus le souci de ses péchés puisqu’il a été rendu libre de la puissance du péché, c'est-à-dire libéré de la loi d’obligation qui le poussait à pécher, puis qui l'accusait et le condamnait.
 
Le péché n’a donc plus de pouvoir sur lui.
 
C’est pourquoi il est si important de dénoncer ce fléau qui a ravagé les croyants ; la loi d’obligation qui pousse l’homme à pécher et qui détourne l’homme de la foi en Christ.  
 
Mais encore, pensez-vous que si la vie éternelle s’obtenait à prix de bonnes œuvres, Jésus n’en aurait-Il pas fait mention dans des déclarations aussi formelles que celles-ci et de bien d’autres ?
 
Pensez-vous que le Fils de Dieu puisse avoir omis des éléments de détails à propos d’un sujet aussi important ?
 
C’est pourquoi, lorsque l’on considère la puissance de la foi en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui nous lie a Lui dans tout ce qu’Il est et dans toute son œuvre qu’Il a faite pour nous, alors comment donc s’imaginer un instant devoir ajouter quelque chose à son Œuvre finie, achevée, mais aussi parfaite !
 
Mais encore, si la vie éternelle s’obtenait par les œuvres, comment alors serait-elle un don gratuit ?
 
Romains 6:23  Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.



C’est pourquoi, pour nous, ce qui nous importe, c’est de le connaître Lui, Jésus, tel qu’Il est, tel qu’Il se présente, ainsi que Son œuvre, car c’est ce seul moyen qui rend réellement libre un homme.


2 Corinthiens 3:18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

 

Or, il n’y a qu’un seul esprit qui lutte et qui ne se saisit pas de la foi au Fils de Dieu, c’est l’esprit de loi.
 
Espérant avoir été un peu plus clair avec vous Méphibosheth,


En Jésus, 
 
Rémi

[hideedit]


Dernière édition par Rémi B le Ven 4 Oct - 12:47, édité 7 fois
Myriam B
Myriam B
Messages : 8
Date d'inscription : 26/08/2019

la foi Empty Re: la foi

le Mar 1 Oct - 23:28
Bonsoir Mephibosheth,
 
Votre question est vraiment très bonne car elle touche à la foi, c'est-à-dire au moyen qui relie l'homme à la Vie de Dieu par son Fils.
 
En effet, la foi seule suffit puisque la foi est un don de Dieu.
 
Or, puisque la foi est un don de Dieu, comment l'homme pourrait-il ajouter ses œuvres (humaines) à la foi (qui elle, est un don de Dieu) ?
 
Il ne peut y avoir aucun mélange entre ce qui est de Dieu et ce qui vient de l'homme.
 
La foi est la Vue de Dieu Lui-même. C'est pourquoi, la foi ne voit pas ce qui est apparent et visible selon la chair, mais elle voit seulement ce qui est invisible, non palpable et éternel.
 
C'est par la foi que quiconque croit en Jésus-Christ voit ce que révèlent les écritures selon l'Esprit et non selon la lettre écrite qui tue.  Oui, l'Esprit est toujours lié à la foi.
 
L'homme, par sa vue humaine, s'attache aux mots écrits et visibles qui le trompe, tandis que la foi est une vue qui voit le sens caché et véritable qui se trouve au-delà des mots écrits, c'est-à-dire là où l'apparence des choses n'existe pas.
 
La foi est un lien qui relie l'esprit de l'homme à l'Esprit de Dieu par son Fils. 
  
Ce que l'on peut voir par la foi, cela nous est impossible de le voir par notre vue humaine.
  
Sans cette Vue qui vient de Dieu, nul homme ne peut accéder à la Vérité, à la Parole, à la Paix, à l'Amour, ni à la Vie de Dieu par son Fils.
 
C'est pourquoi Paul parle ainsi dans Romains 5 : Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce…
   
C'est uniquement par la foi qu'une relation proche et intime se crée alors entre un homme et son Seigneur.
 
Jésus dit : "Demeurez en moi et je demeurerai en vous…"
 
C'est par la foi que cette unité se crée, d'une manière naturelle et non d'une manière forcée et conditionnée.
 
C'est par la foi que quiconque croit en Jésus-Christ demeure en Lui, et cela, sans que l'homme n'ait à faire, à ajouter ou à produire une quelconque œuvre de sa part personnelle.
 
En effet, quand une personne demeure en Jésus-Christ par la foi, ce n'est plus la personne qui vit par elle-même, mais c'est Christ qui vit en elle.
 
C'est pour cela que Paul dit …et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi.
 
Lorsqu'un homme demeure par la foi en Jésus-Christ, il n'essaie plus de produire des œuvres pour tenter de "gagner" son salut par lui-même, parce qu'il vit alors à l'intérieur de Celui-là seul qui est son salut éternel.
 
Dans ce cas, ce n'est plus l'homme qui fait quoi que ce soit par ses forces propres mais c'est Christ qui vit en l'homme. Tout devient alors naturel et plus rien n'est forcé, contraint et imposé pour cet homme.
 
L'homme qui tente de produire des œuvres pour plaire à Dieu est un homme sous loi, parce qu'il cherche sa justification dans ses œuvres alors que c'est uniquement par la foi qu'un homme est justifié.
 
---
 
La raison pousse l'homme à la réflexion, au calcul, à l'analyse des choses. Or, les choses éternelles ne peuvent ni se calculer ni s'analyser selon l'homme.
 
La foi, quant à elle, ne calcule rien.
 
La Vie de Dieu ne se calcule pas, elle ne se réfléchit pas, elle ne s'analyse pas mais elle se vit tout naturellement par la foi qui nous lie à Celui qui est la Vie.
 
Tout ce qui relève de la réflexion, de l'analyse et du calcul vient de l'humain. Or, la foi est un don de Dieu qui n'est pas humain.
 
C'est par la foi que quiconque croit au Fils a accès dans l'instant même où il croit à la Vie de Dieu.
 
C'est par la foi qu'un homme ne se sent plus accusé, accablé ni condamné par ses péchés anciens, présents et à venir, car il demeure alors en Celui qui est la Vie et en qui il n'existe aucune condamnation.
 
Paul dit ceci dans Romains 8 : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.
 
C'est pour cela que quiconque croit en Jésus-Christ se sait déjà et éternellement sauvé en Lui par la foi.
 
C'est par la foi que la Vie de Dieu en l'homme agit naturellement à travers lui. Car la Vie elle-même n'est pas inactive et passive, mais au contraire, elle s'exprime et se manifeste d'elle-même parce qu'elle ne sait faire que ça. La Vie de Dieu ne sait que vivre et exprimer ce qu'elle est parce qu'elle est Vie.
 
Myriam
avatar
Invité
Invité

la foi Empty Re: la foi

le Mer 2 Oct - 11:29
Bonjour
je perçois  le sens de ce que vous essayer  exprimer .   Mais il y a quand même pour ma part et selon la compréhension que je tire des écritures et quelles mettent aussi clairement en avant ,quelques notions bibliques qui semble vous avoir échappées.(pour ne pas dire avoir délaissées)

J'ai bien compris ,et les écritures nous l'enseignent,Qu 'aujourd’hui et cela depuis l'an 33 que pour plaire être agréee de Dieu ,il faut accepter et reconnaître la grandeur et les bienfaits de la nouvelle alliance (alliance validée par le sang de christ).

Mais ,je ne comprends pas bien ,votre « compréhension » ou je dirais incompréhension  à  ce que les croyants pré-chrétien (le peuple ,choisit et agréée de Dieu) puisse avoir développé tout en étant sous la loi ,la même foi que « vous ? ».
Pour preuve il suffit de lire ,d'entendre, avec l'esprit ce que la lettre aux Hébreux chapitre 11,(entre autre) met en point d honneur  les concernant .
Cette lettre commence évidemment par d écrire comment la foi de tous ces hommes /femmes.ont pu accomplir des œuvres, actes  démontrant ainsi leur foi en Dieu et ultérieurement en Christ .
Les exemples bibliques concernant la foi et les œuvres qu elle doit produit et continuer a faire fructifier sont clairement mis en évidence dans la lettre inspirée de Jacques ,et fait naturellement suite a ce qui est déclarer ci dessus en  Hébreux 11

Considérez-le comme une pure joie, mes frères, quand vous rencontrez diverses épreuves,  sachant que la valeur éprouvée de votre foi produit l’endurance.  Mais que l’endurance fasse œuvre complète, pour que vous soyez complets et sans défaut à tous égards.Jacques 1:12 Heureux l’homme qui continue d’endurer l’épreuve, parce qu’en devenant un homme approuvé il recevra (futur ,s'il reste intègre) la couronne de vie .
Cette parole ou exemple  inspiré de Dieu  ,est sans équivoque : jacques 2:14 À quoi cela sert-il, mes frères, si quelqu’un dit qu’il a de la foi, mais qu’il n’ait pas d’œuvres ? Cette foi ne peut pas le sauver, n’est-ce pas ?

Ce que d'ailleurs Paul lui même met clairement en avant,lorsq il déclare : qu'il na pas encore remporté la victoire ou course.




Voici les quelques  points troublants que j'ai relevé , et que  les écritures vous  invitent  à revoir , si possible à corriger ? Vos dires en bleu italique ,ma réponse ( ► )

A:c'est pour cela que quiconque croit en jésus christ se sait déjà et éternellement  sauvé.
A►(1 Corinthiens 10:12 Par conséquent, que celui qui pense être debout prenne garde de ne pas tomber. )

B:Or, cette liberté en Christ est incompréhensible pour un homme qui vit sous la loi car au lieu d’entendre libre du péché, il entend libre de pécher.
B►(interprétation vraiment personnel et malheureusement contradictoire avec par exemple Hébreux ch11et autres versets )
C:la loi d’obligation qui pousse l’homme à pécher et qui détourne l’homme de la foi en Christ.  
C►(voir ci-dessous le danger évident de tenir un tel propos et enseignement public)

D :La foi se pose sur le Fils de Dieu, c’est sa base. Sans le Fils, la foi n’est rien.
D►(que dire des fidèles agréées de Dieu des temps pré-chrétiens)

E:C'est par la foi que quiconque croit en Jésus-Christ demeure en Lui, et cela, sans que l'homme n'ait à faire, à ajouter ou à produire une quelconque œuvre de sa part personnelle.
E►(Matthieu 7:17 De même, tout bon arbre produit de beaux fruits, mais tout arbre pourri des fruits sans valeur.)


F : si la vie éternelle s’obtenait par les œuvres, comment alors serait-elle un don gratuit ?
F►( il est nullement question d obtenir la vie par des œuvres ,mais les œuvres sont manifestement et bibliquement  la démonstration évidente  de notre foi ,et en fait partie intégrante. voir les exemples ci-dessous  pour meilleur compréhension.

Ou alors il faut expliquer pourquoi il est mis en exemple tous les nombreux actes d hommes de foi ,et révélés dans les écritures hébraïques comme chrétiennes  


Concernant le don gratuit ,celui ci est effectivement un ,don, mais qui  est étroitement lié à notre foi ,cela est manifeste de par les fruits ou œuvres qui accompagnent la vie du chrétien....,auquel cas ,pourquoi ce don ,cette vie serait  il retiré à ceux (les chrétiens) qui ne vivent pas selon les principes de la foi ou de son  obéissance  (mot qui vous n'appréciez  ) voir pourtant Hébreux 5:7-10 Romains 5:19/ 2 Corinthiens 10:5/ …
Un des exemple le plus approprié  et qui répond sans ambage à tous vos propos se retrouve en Matthieu ch 25,Ici il est bien question de  chrétiens ayant foi en christ ,ayant même user d'oeuvres et pourtant que leur répond jésus.:je ne vous connais pas.


D'autres points sont aussi à examiner soigneusement .

Marc 10:17-22  un certain homme accourut et tomba à genoux devant lui et lui posa la question : “ Bon Enseignant, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle ? ”  Jésus lui dit : “ Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon, si ce n’est un seul : Dieu.  Tu connais les commandements : ‘ N’assassine pas ’, ‘ Ne commets pas d’adultère ’, ‘ Ne vole pas ’, ‘ Ne porte pas de faux témoignage ’, ‘ Ne spolie personne ’, ‘ Honore ton père et ta mère. ’ ” L’homme lui dit : “ Enseignant, tous ces commandements/œuvres:fruits de l'esprit / je les ai gardés depuis ma jeunesse. ”  Jésus le regarda et éprouva de l’amour pour lui, et il lui dit : “ Une chose te manque : Va, vends tout ce que tu as, et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, puis viens, suis-moi. ”  

Matthieu 7:21-23  Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : ‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.  Beaucoup me diront en ce jour-là : ‘ Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, et en ton nom que nous avons expulsé des démons, et en ton nom que nous avons accompli de nombreuses œuvres de puissance ? ’ Et à eux pourtant je le confesserai alors : Je ne vous ai jamais connus ! Éloignez-vous de moi, vous qui pratiquez l’illégalité.


Philippiens 3:12-16 Non que j’aie déjà reçu cela  ou que je sois déjà rendu parfait , mais je poursuis ma course pour voir si moi aussi je peux saisir ce pour quoi moi aussi j’ai été saisi par Christ Jésus.  Frères, je n’estime pas encore moi-même l’avoir saisi ; je ne sais qu’une chose : Oubliant les choses qui sont derrière et tendu vers celles qui sont devant,  je poursuis ma course vers le but pour le prix de l’appel de Dieu, appel vers le haut, par le moyen de Christ Jésus.
 
Ayons donc, tous ceux qui parmi nous sont mûrs, cette attitude mentale ; et si vous avez une opinion différente sur un point quelconque, Dieu vous révélera l’attitude dont il vient d’être question.  


Philippiens 3:11 pour voir si je peux de quelque manière parvenir à cette résurrection

1 Corinthiens 10:12 Par conséquent, que celui qui pense être debout prenne garde de ne pas tomber.

2 Timothée 4:7 j’ai observé la foi. (action œuvre,obéissance)

1 Corinthiens 9:27 mon corps, je le bourre de coups et l’emmène comme un esclave, de peur qu’après avoir prêché aux autres, je ne me trouve moi-même désapprouvé  

2 Corinthiens 13:5 Mettez-vous sans cesse à l’épreuve pour voir si vous êtes dans la foi, éprouvez sans cesse ce que vous êtes vous-mêmes. Ou bien ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en union avec vous ? À moins que vous ne soyez désapprouvés.(ou ayez une opinion différente)

Révélation 3:11 Continue à tenir ferme ce que tu as, pour que personne ne prenne ta couronne.

1 Corinthiens 9:24 Ne savez-vous pas que les coureurs, dans une course, courent tous, mais qu’un seul reçoit le prix ? Courez de manière à l’obtenir. (pas déjà éternellement obtenue)


Matthieu 24:13 celui qui aura enduré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.

2 Corinthiens 6:3  ne donnons en quoi que ce soit aucune occasion de trébucher(au chrétien premièrement les autres ne trébuchent pas il sont dans le monde ,sans foi sans Dieu :Éphésien 2:11,12 )

Galates 6:4, 5 Mais que chacun éprouve ce que vaut son œuvre à lui, et alors il aura lieu de se glorifier par rapport à lui seul et non par comparaison avec l’autre personne.(par exemple Hébreux sous la loi)  Car chacun portera sa propre charge.

2 Timothée 2:6, 7 Le cultivateur qui travaille dur (action) doit être le premier à recevoir sa part des fruits.  Pense constamment à ce que je dis ; le Seigneur, en effet, te donnera du discernement



Bien évidemment ces exemples ne sont pas une liste exhaustives ,auquel cas il faudrait ici réécrire une très grande partie des écritures ,je les ai reproduit pour souligner la différence ,notoires, entre vos écrits et ce que nous enseigne les écrits  inspirés. Je ne le fais pas pour m'opposer a vous (loin delà) mais simplement parce que ,en vous lisant, je ne discerne pas le même esprit que celui des écritures ,et le devoir ,l’œuvre du chrétien fidèle ,lui incombe cette tâche(action) .

 Tite 1:9 fermement attaché à la parole fidèle pour ce qui est de son art d’enseigner, afin qu’il soit capable d’exhorter par l’enseignement qui est salutaire et aussi de reprendre les contradicteurs.


Danger

Je ne sais ,si vous vous rendez compte du danger de vos propos ,vos écrits voir de propager de tels enseignements .jésus déclare Matthieu 12:32  celui qui dit une parole contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais celui qui parle contre l’esprit saint, il ne lui sera pas pardonné, non,ni dans ce système de choses-ci ni dans celui qui est à venir.

Car vous déclarez ouvertement que la loi (qui est spirituelle , donner par Dieu)  pousse ,invite l'homme au péché ,donc cela revient à dire que dieu à mis en place, le péché et qu'il en serait  par conséquence l'auteur ,l'instigateur étudier  Job 2:5.




 je passe ,moi ,sur les autres points .   je ne peux donc poursuivre, continuer à partager  avec vous ce qui me semble  de toute évidence en désaccord avec l esprit saint des écritures .et vous invite à revoir vos écrits vos pensées  ,votre enseignement, et ce qui est mis en évidence sur la toile  afin d être lu par des chrétiens qui malheureusement sont dans doutes ,ou des non chrétiens en questionnement et recherche de La Vérité .

Le principe du faux enseignant  c'est de faire passer pour vérité,ce qui n'est en fait qu'une interprétation personnel /ou inspirée trompeuse ,en falsifiant , détournant,édulcorant la parole de son essence Divine . voir comment satan à opérer depuis le commencement et essayé de tenter  même Jésus,qui heureusement à  répondu avec des paroles de vérité,et selon la Vérité.




SVP:ne détruisez pas ce message ,cela peut être surement édifiant à d'autres et aussi à vous tous 


ps :vous devriez demander à l administrateur de modifier la couleur de citation ,on ne peut pas clairement lire  gris foncé sur police noire cela ne fonctionne pas bien.
Myriam B
Myriam B
Messages : 8
Date d'inscription : 26/08/2019

la foi Empty Re: la foi

le Mer 2 Oct - 20:46
Bonsoir Mephibosheth,

C'est quand même étrange, parce que vous parlez de Jacques, des œuvres, mais jamais je ne vous entends parler d'Abraham, lui qui pourtant, n'a fait aucune œuvre mais qui crut à Dieu et que cela lui fut imputé à justice.

Je vous pose donc la question : Quelle œuvre a bien pu faire Abraham, s'il est dit qu'il crut à Dieu et que cela lui fut imputé à justice avant même que son fils Isaac ne soit né ?
---
 
Jésus, ne dit-Il pas à cette femme à qui Il a pardonné ses nombreux péchés : Ta foi t'a sauvée, va en paix. (Luc 7 v 50).


Où est-il parlé ici des œuvres de cette femme ?
 
Est-ce que Jésus dit à cette femme que c'est sa foi avec ses œuvres qui l'a sauvée ou bien dit-Il que c'est seulement sa foi qui l'a sauvée ?
 
Mais encore, est-ce que Jésus dit à cette femme qu'elle serait sauvée dans un temps futur ou bien lui montre t-Il que c'est dès l'instant où elle crut en Lui, le Fils de Dieu, que sa foi l'a sauvée ?
 
Car Jésus parle bien ici au présent et non au futur : Ta foi t'a sauvée.
 
Où sont donc les œuvres de cette femme ici ? Et où se trouve la condition de "devoir faire des œuvres" pour pouvoir obtenir la vie éternelle dans un temps futur ?
 
Voici encore ce que dit Jésus dans Marc 10.51, à cet homme aveugle : Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit : Va, ta foi t'a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.

Est-ce que cet aveugle a fait une œuvre quelconque pour que Jésus lui réponde, à lui aussi :
Va, ta foi t'a sauvé ? Non, il a simplement cru par la foi en Celui qui lui a fait recouvrir la vue, c'est tout.

De même, où se trouve ici la condition de " devoir faire des œuvres" pour pouvoir obtenir la vie éternelle dans un temps futur ?

Car en effet, est-ce que la foi de cet homme l'a déjà sauvé ou est-ce que sa foi le sauvera à condition qu'il s'applique à faire tout un tas d'œuvres pour pouvoir être sauvé ? Que dit Jésus ?
---

Voici maintenant ce que Jésus dit dans Jean 8 v 38 : Je dis ce que j'ai vu chez mon Père ; et vous, vous faites ce que vous avez entendu de la part de votre pèreIls lui répondirent : Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les oeuvres d'Abraham. Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait. Vous faites les oeuvres de votre père. Ils lui dirent : Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, Dieu.

Il y a donc "œuvres" et "œuvres". Ici, ces juifs faisaient les œuvres de leur père. Or, leur père, c'est le diable. C'est pourquoi Jésus leur dit ensuite :

Jean 8 v 44 : Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.

Ces juifs sous loi à qui s'adressait Jésus faisaient donc beaucoup d'œuvres, en effet, mais leurs œuvres étaient mauvaises car ils voulaient uniquement accomplir les désirs de leur père, lui, le diable, qui a été meurtrier dès le commencement et qui ne se tient pas dans la vérité parce qu'il n'y a point de vérité en lui.

Ces juifs étaient donc sous loi et ils voulaient uniquement pratiquer ce que la loi écrite leurs ordonnait de faire par ruse, par violence, par mépris, par rébellion, par force, par paraître, par hypocrisie, par méchanceté, par vengeance, par menace, par leur raison humaine etc....

C'est pourquoi Jésus leur dit que s'ils étaient enfants d'Abraham, ils feraient alors les œuvres d'Abraham, c'est-à-dire les œuvres qui sont faîtes EN Dieu par la foi seule en Jésus-Christ.

Or, ces œuvres là ne sont pas des œuvres faites par les mains de l'homme. Ce ne sont pas des œuvres dues à une loi écrite à laquelle l'homme se "doit" de pratiquer des ordonnances écrites.

Ce ne sont pas non plus des œuvres qui proviennent de l'homme.

Non.

Mais ce sont des œuvres de foi, c'est-à-dire des œuvres qui ne sont pas visibles, ni apparentes, et qui ne peuvent nullement se pratiquer selon la chair.

Ce sont des œuvres qui ne proviennent pas de la force de l'homme car ces œuvres proviennent de Dieu EN l'homme par son Fils.

Ainsi, l'homme qui demeure en Jésus-Christ vit alors naturellement par la foi en Celui qui vit en lui : Jésus-Christ, le Fils de Dieu.

Oui, dans ce cas, c'est Lui, Jésus-Christ, qui vit en l'homme et non l'homme qui marche par lui-même en essayant de pratiquer par ses œuvres ce que dit la loi.

Lorsqu'un homme demeure en Jésus-Christ par la foi, ce n'est donc pas l'homme qui fait, qui pratique et qui cherche à se justifier par lui-même mais c'est Christ qui vit en l'homme et c'est Lui qui a été fait sagesse, justice, sanctification, et rédemption pour l'homme afin que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. (1 Corinthiens 1 v 30)

Oui, celui qui se glorifie dans le Seigneur ce n'est pas celui qui se glorifie de ses œuvres personnelles !

Romains 3 v 19 : Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. Car nul ne sera justifié devant Lui par les œuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. Mais maintenant, sans la loi est manifestée la Justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la Loi et les prophètes,  justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui CROIENT. Il n'y a point de distinction.
 
En quoi donc les œuvres de la loi sont bonnes Mephibosheth, puisqu'il est écrit que nul ne sera justifié devant Dieu par les œuvres de la loi ?

Est-ce donc "sans la loi" ou "avec la loi" qu'est manifestée la Justice de Dieu ?

Et la justice de Dieu, est-elle pour ceux qui font des œuvres ou est-elle pour ceux qui CROIENT ?

Ce n'est donc pas nous-mêmes qui déclarons que la loi écrite pousse l'homme à pécher et que cette loi écrite est une loi de condamnation, mais c'est l'Ecriture elle-même qui le montre.

Quand je parle d'une loi de condamnation, je parle ici uniquement de cette loi écrite avec de l'encre sur du papier et non de la Loi de Dieu qui elle, n'est ni écrite ni visible, puisque la Loi de Dieu est spirituelle et non humaine.

La Loi de Dieu, c'est celle qui est gravée dans le cœur de l'homme :

Jérémie 31 v 33 : Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, après ces jours-là, dit l'Éternel : Je mettrai ma Loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

Myriam
avatar
Invité
Invité

la foi Empty Re: la foi

le Jeu 3 Oct - 11:02
Je suis quand même heureux  ,pour vous ,que vous en veniez à discerner  et accepter  qu'ils y a bien des œuvres  qui proviennent   de la foi  ou  doit produire des fruits de l'esprit ; . Et d'autres de l'esprit du monde ou de son chef.

Dans vos premiers message ,vous n'établissiez nullement cette distinction ,et affirmiez  que la foi n'a nullement besoin d’œuvres ,ou devait faire fructifier vers la maturité le chrétien .(comme quoi il est parfois fructifiant  « d'opposer ces idées » par la parole inspirée évidemment.

[b]Mais [/b]d'un coté vous admettez  une chose ,et de l autre vous écrivez son contraire ,c'est quand même un peu déroutant !(surtout pour ceux et celles qui vous lisent ou c qui sont dans le doute )
(Paul fais attention à ton enseignement, n allez pas au-delà de ce qui est écrit ,ou n'en tordez pas l'esprit)  

car vous écrivez :

Est-ce donc "sans la loi" ou "avec la loi" qu'est manifestée la Justice de Dieu ?
►Les deux (en leur temps) la justice de Dieu était mis aussi en évidence par la loi .Romains 10:5 Moïse écrit en effet que l’homme qui aura pratiqué la justice de la Loi vivra par elle.

Et la justice de Dieu, est-elle pour ceux qui font des œuvres ou est-elle pour ceux qui CROIENT?
►Idem Rm10:5

[center][b][u]réponses à vos questions ,interrogations .[/u][/b][/center]

Concernant la femme adultère  ,ou ses œuvres .
vous écrivez :Où sont donc les œuvres de cette femme ici ? Et où se trouve la condition de "devoir faire des œuvres" pour pouvoir obtenir la vie éternelle dans un temps futur ?

►Jésus lui dit clairement maintenant ne pratique plus le péché = œuvres ,auquel cas il se pourrait bien ,que tu ne soit désapprouvée et qu'il ne t arrive pire .voir par exemple :Révélation 14:19  Et l’ange a fait passer sa faucille sur la terre et a vendangé la vigne de la terre, et il l’a jetée dans le grand pressoir de la fureur de Dieu. Révélation 22:15 Dehors sont les chiens, et ceux qui pratiquent le spiritisme, et les fornicateurs, et les meurtriers, et les idolâtres, et tout homme qui aime et pratique le mensonge. 

►(étudiez les écritures et le propos complet de Jésus ,Jacques,jean etc ,et surtout ne pas rester obtus sur une interprétation, un raisonnement ,qui ne répond pas au contexte  ni a l'ensemble générale de la bible )

[hr]
Concernant Abraham :Je vous pose donc la question : Quelle œuvre a bien pu faire Abraham ?

►déja répondu ,mais pas tenue compte de Hébreux 11 (lire les écritures avec l'esprit les écritures ,de toutes ,= Jacques 2:21-23 Abraham notre père n’a-t-il pas été déclaré juste[b][u] par des œuvres[/u][/b] après avoir offert Isaac son fils sur l’autel ?  Tu vois que [b][u]sa foi travaillait avec ses œuvres et que par ses œuvres [sa] foi a été rendue parfaite. [/u][/b]
Tout comme pour Jésus-Christ Hébreux 5:8, 9 Bien qu’il fût Fils, il a appris [b][u]l’obéissance[/u][/b] de par les choses qu’il a subies ;  et après avoir été rendu parfait,(par ses œuvres ) il est devenu cause de salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent.
[hr]
►Concernant ,l homme aveugle ,la femme adultère (sauver présentement de la lapidation,ou mort )  ainsi que et tous les autres que jésus a guérît =oui c 'est bien leur foi qui a permis leur guérison physique dans le présent ,mais en aucune façon celle du futur .Matthieu 10:22 celui qui aura enduré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé,Hébreux 10:36 Car vous avez besoin d’endurance, afin que, après avoir fait la volonté de Dieu, vous receviez l’accomplissement de la promesse .Luc 21:19 Par votre endurance, vous acquerrez vos âmes.etc

vous écrivez :Car en effet, est-ce que la foi de cet homme l'a déjà sauvé ou est-ce que sa foi le sauvera à condition qu'il s'applique à faire tout un tas d'œuvres pour pouvoir être sauvé ? Que dit Jésus ?

►je vois  que vous ne saisissez pas pleinement  comment la foi doit transformer le croyant ,par sa nouvelle naissance ,donc en rejetant les œuvres des ténèbres ou du monde ,voir :vous faites vous 'les croyants'  les œuvres de votre père le diable .
2 Pierre 1:5-8  Oui, pour cette raison même, déployant en retour tout effort sérieux, fournissez à votre foi la vertu, à votre vertu la connaissance, à votre connaissance la maîtrise de soi, à votre maîtrise de soi l’endurance, à votre endurance l’attachement à Dieu,  à votre attachement à Dieu l’affection fraternelle, à votre affection fraternelle l’amour. Car si ces choses existent en vous et y abondent, elles vous empêcheront d’être soit inactifs, soit stériles concernant la connaissance exacte de notre Seigneur Jésus Christ.(cela fait pas mal d’œuvres ,non?)

Vous écrivez : En quoi donc les œuvres de la loi [b][color=#990033][u]sont bonnes (???)[/u][/color][/b] puisqu'il est écrit que nul ne sera justifié devant Dieu par les œuvres de la loi ?

►Votre propos ici n'engage que vous (vous devriez mesurer l[color=#990033][u][b]e danger [/b][/u][/color]de celui-ci),  je trouve un peu d’irrespect , d'arrogance, envers  tous ceux qui ont marché avec la foi d Abraham et obéi  aux  ordonnance de la loi ,promulguées par Dieu Romains 3:30, 31 si vraiment Dieu est un seul, qui déclarera justes les circoncis [u]par suite de la foi [/u]et justes les incirconcis par le moyen de leur foi.  Abolissons-nous donc la loi par le moyen de notre foi ? Que cela n’arrive jamais ![u][b] Au contraire, nous établissons la lo[/b][/u]i. Votre incompréhension tient au rejet de la compréhension de ce texte +,(Romains 7:7) [...] Que dirons-nous donc ?[b][u] La Loi est-elle péché ? [/u][/b] [.v12..] [color=#990000][b][u]La Loi, elle, est [size=16]donc sainte[/size], et le commandement est saint et juste et bon.[/u][/b][/color]


Concernant le passage (Romains 4:13) Car ce n’est pas grâce à la loi qu’Abraham ou sa semence a reçu la promesse qu’il serait héritier d’un monde, mais c’est grâce à la justice par la foi .
►Cela aussi est[u][b] une évidence[/b][/u], puisque la loi venue +-500 plus tard . Paul veut souligner  que ce n'est en obéissant à un code de loi écrit sur des tables (matérielle)  .mais bien en obéissant avec l'esprit contenue dans cette loi .celui pour lequel Dieu la fait inspiré.


l
[quote]es écritures[b][strike] se lissent[/strike] s[/b]e scrutent ,se méditent ,(ps1er) avec l'esprit de celui qui  les a inspirées et pas uniquement avec la lettre ,on prend un texte et on en fait une application voir  une loi strict ,sans tenir compte de l'ensemble des saintes écritures. En fait vous [strike]semble[/strike]z mettez en[u] œuvres[/u] ce que vous reprochez ou condamnez  avec une certaine virulence .[/quote]
Myriam B
Myriam B
Messages : 8
Date d'inscription : 26/08/2019

la foi Empty Re: la foi

le Jeu 3 Oct - 22:53
Mephibosheth,

Pour Abraham, et concernant ce que dit Paul dans l'épître aux hébreux, vous, vous me parlez de ce qu'il s'est passé en Genèse 12, lorsque l’Éternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
 
C'est alors qu'Abram partit, comme l'Éternel le lui avait dit.
 
C'est par la foi qu'Abram partit.
 
Cependant, je vous parle de Genèse 15 v 6, où il est question de la Promesse de l’Éternel faîte à Abram concernant la postérité :

Alors la parole de l'Éternel lui fut adressée ainsi : Ce n'est pas lui (Éliézer de Damas) qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. Et après l'avoir conduit dehors, il dit : Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit : Telle sera ta postérité.

Et après que la Parole de l’Éternel fut adressée ainsi à Abram :

Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice.

Je vous repose donc la question à laquelle vous n'avez toujours pas répondu :
 
Quelle œuvre a donc bien pu faire Abram ?
 
---
 
Sachez donc que vous, qui aimez tant la loi, et qui cherchez votre justification dans la loi par vos œuvres, vous êtes donc tenu de pratiquer la loi TOUT ENTIÈRE, comme Paul le dit ci-dessous :

Galates 5 v 2 : Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire (c'est-à-dire si vous pratiquez ce que dit la loi écrite par vos œuvres personnelles), Christ ne vous servira de rien. Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire (donc qui pratique la loi écrite), qu'il est tenu de pratiquer la loi tout entière
Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce. Pour nous, c'est de la foi que nous attendons, par l'Esprit, l'espérance de la justice. Car, en Jésus Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.

Sachez aussi, Mephibosheth, que vous êtes vous-mêmes sous la loi puisque vous cherchez la justification dans la loi. Vous êtes donc séparés de Christ.
 
En effet, c'est par vous-mêmes que vous tentez de vivre, mais, contrairement à ce que Paul témoigne pour lui-même en Galates 2 v 20, ce n'est pas Christ qui vit en vous.

En effet, lorsqu'un homme demeure en Jésus-Christ par la foi, il ne cherche pas la justification dans la loi.
 
A l'inverse, lorsqu'un homme cherche la justification dans la loi, alors il ne demeure pas en Jésus-Christ par la foi en Lui.
 
Comme vous le dîtes, vous "scrutez" les écritures. Vous ne "voyez" donc pas ce que révèlent les écritures à travers elles, mais vous les "scrutez" et vous les "analysez" par votre vue et votre compréhension humaine, c'est-à-dire selon la chair.

---
 
Concernant ce passage de Romains 7 que vous citez, vous oubliez de dire ce qui suit au verset 22 :

Car je prends plaisir à la Loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la Loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

Il y a donc une "autre loi" qui rend l'homme captif de la loi du péché qui est dans ses membres.
 
Or, cette autre loi mène à la mort car elle pousse l'homme à faire des œuvres par ses forces humaines.
---
 
Dans mon message précédent, vous reprenez ce que j'ai dit, ci-dessous :
 
En quoi donc les œuvres de la loi sont bonnes puisqu'il est écrit que nul ne sera justifié devant Dieu par les œuvres de la loi ?

Puis vous dîtes :

►Votre propos ici n'engage que vous.
 
Or, cela n'engage pas que moi puisque je ne fais que vous montrer ce que Paul dit lui-même !
 
Pourquoi donc me dire que cela n'engage que moi ?
 
Seriez-vous contre ce que dit Paul ici ?
 
Ou bien est-ce que ce que dit Paul à ce sujet vous dérange ?
 
Apparemment, oui, et même cette seule parole de Paul vous dérange fortement.
 
Si pour vous, vous trouvez donc votre justification dans la loi, alors je comprends que vous vouliez cesser ces échanges. Oui, et en cela, vous avez bien raison de le dire, puisque nous ne pouvons pas nous comprendre, n'ayant pas la même vue sur les écritures.
 
Je voudrais aussi vous informer que ce forum est un lieu pour ceux et celles qui aiment et qui désirent connaître l’Évangile de Dieu en lequel est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi ; et non pour ceux et celles qui cherchent leur justification dans la loi et qui poussent les autres à trouver, eux aussi, leur justification dans la loi, leur transmettant alors un autre évangile que l’Évangile de Dieu en lequel est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi :

Romains 1 v 15 : Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. Car je n'ai point honte de l'Évangile : C'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi.

Or, en mettant en avant les œuvres de l'homme, vous allez contre le vrai Évangile, c'est-à-dire contre l’Évangile de Dieu en lequel est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi.
 
Mephibosheth, vous vous êtes donc trompé d'endroit au vu de vos réponses qui ne cessent d'aller contre l'Esprit des écritures et contre l’Évangile de Dieu
 
Myriam
[hideedit]


Dernière édition par Myriam B le Dim 13 Oct - 10:42, édité 9 fois
Rémi B
Rémi B
Messages : 4
Date d'inscription : 02/04/2018
Localisation : France
https://etreenpaixavecdieu.forumactif.com/

la foi Empty Re: la foi

le Jeu 3 Oct - 23:23
Bonjour Méphibosheth,
 
Voici ce que vous dites :
 
J'ai bien compris, et les écritures nous l'enseignent, Qu’aujourd’hui et cela depuis l'an 33 que pour plaire être agrée de Dieu, il faut accepter et reconnaître la grandeur et les bienfaits de la nouvelle alliance (alliance validée par le sang de christ).
 
Ou encore ceci à propos de ce que je vous écris :
 
La foi se pose sur le Fils de Dieu, c’est sa base. Sans le Fils, la foi n’est rien.
D►(que dire des fidèles agréées de Dieu des temps pré-chrétiens)

 
Méphibosheth, l’enseignement que vous avez reçu vient de la sagesse humaine, car il est issu d’une vue théorique, historique, et raisonnable des écritures, alors que la prédication de la foi est une folie pour l’homme charnel.
 
Ainsi, comme il n’est donc pas écrit le mot « Jésus » ou « Christ » dans l’ancien testament, alors pour vous, tout commence il y a seulement deux milles ans.
 
Mais c’est faux Méphibosheth,
 
La foi est un don de Dieu et elle a été donnée à l’homme intérieur depuis toujours.
 
La foi passe outre le commandement d’obligation et le péché car elle est liée au Fils éternel de Dieu.
 
Oui, le Fils éternel de Dieu.
 
Tous les hommes et les femmes de foi mentionnés dès les plus anciennes écritures, ce que vous appelez « temps pré-chrétien » ont eux-mêmes, sans le savoir, vécu en Christ. 
 
Oui, tous ceux de la foi, vivaient déjà par Christ en eux.
 
Beaucoup, dont ceux cités dans la lettre aux hébreux sont des types de Christ et annonçaient le Christ à venir.
 
C’est pourquoi je vous ai écrit -et je vous le réécris encore- que sans le Fils éternel de Dieu, la foi n’est rien.
 
Bien que le régime de la loi d’obligation soit intervenu, beaucoup d’autres ont vécu dans la foi au Fils de Dieu. Oui ! Bien avant que la parole ait été faite chair, ils vivaient déjà par cette même parole en eux.
 
En effet, l’Eternel a aussi dit à plusieurs reprises : « Si vous écoutez ma voix » démontrant combien ceux qui écoutèrent sa voix marchaient dans une intimité et une relation vivante en leur Seigneur et Dieu.
 
Oui, l’Eternel a toujours parlé par voix, par parole et non par une lettre écrite, visible et apparente.
 
C’est pourquoi, tous ceux qui vécurent par la foi en l’Eternel vivaient « en Christ » et ne faisaient donc absolument aucune œuvre par eux-mêmes, mais ce fut bien Christ qui les fit à travers eux.
 
Tous ceux qui furent donc agréés de Dieu avant la venue de Jésus le furent, non par leurs œuvres, comme vous le prétendez faussement, mais simplement parce qu’ils eurent foi en la Parole de Dieu et qu’ils étaient ainsi au bénéfice même de l’œuvre éternelle de Dieu.
 
C’est pourquoi aussi Jésus déclarera, afin qu’il n’y nul doute : Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps
 
Hebreux 10:5  C'est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit : Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m'as formé un corps ;
6  Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.
7  Alors j'ai dit : Voici, je viens (dans le rouleau du livre il est question de moi) pour faire, ô Dieu, ta volonté.
8  Après avoir dit d'abord : Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu'on offre selon la loi),
9  il dit ensuite : Voici, je viens pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde.
 
Oui, il abolit ainsi la première chose ; le régime de la loi d'obligation issus de la lettre seule et dont l'actes des ordonnances nous condamnait, pour établir la seconde c'est a dire : pour faire, ô Dieu, ta volonté.

Ainsi sous qu'elle régime vivait Jésus ? Jean 5:19  Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

---

Ainsi, lorsqu’on observe les écritures par la foi en Jésus-Christ, il est possible de voir que le Fils de Dieu est depuis toujours et qu’il demeure éternellement.
 
En effet alors que les juifs sous loi allaient contre Jésus et qu’ils ne voulaient pas voir qui Il était, Jésus leur dit ceci : 
 
Jean 8:56  Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui.
57  Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!
58  Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis.
 
Comme vous pouvez le constater dans ce verset, Jésus annonce qui Il est mais surtout Il propose à quiconque de changer de vue sur les écritures afin de le voir tel qu’Il Est et tel qu’Il se présente depuis toujours au travers même des écritures. 
 
Oui, comme le déclare Jésus, Abraham a bien vu Son Jour et il s’est réjoui.
 
L’enseignement issu du Jéhovisme que vous cité et qui est totalement lié au commandement d’obligation vous empêche ainsi de voir que l’évangile est éternel.
 
En effet, l’évangile de Dieu n’est pas arrivé en l’an zéro ou que sais-je encore mais le véritable évangile est l’évangile éternel de Dieu.
 
Romains 1:1  Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, 2 qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures, 3  et qui concerne son Fils 
 
Oui, toutes les écritures ont pour objet : Le Fils éternel de Dieu.
 
Toutes les écritures annoncent ainsi l’évangile de Dieu qui concerne Son Fils !
 
Voilà les merveilles des écritures, tout parle partout de Jésus, le Christ, le Fils de Dieu.
 
Tout montre et démontre ainsi en permanence l’Amour, la Bonté, la Miséricorde, la Compassion de l’Eternel en toutes choses.
 
Tout montre combien le Père a tout mis en œuvre pour sauver les hommes et ceci, par le principe le plus simple qui soit : La foi en Jésus-Christ (Le Sauveur Envoyé !)
 
Simple pour l’homme intérieur mais inadmissible pour l’homme charnel.
 
C’est pourquoi, une fois encore, vous pouvez vérifier que là où il est fait mention de la justification d’Abraham, cela est sans équivoque : Abraham crut à Dieu et cela lui fut imputé à justice !
 
L’imputation à justice d’Abraham est venue sur la foi et sur la foi en la parole de l’Eternel.
 
Oui, Jésus a belle et bien déclaré: Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu'on offre selon la loi)
 
Je ne pourrais jamais être en accord avec votre enseignement Jéhoviste parce que bien que faisant semblant de parler de la foi, vous cherchez en réalité toujours votre justification, non dans la foi au Fils éternel de Dieu mais dans l’accomplissement d’oeuvres issues de la lettre seule.
 
Il ne me reste donc qu’à vous souhaitez bon courage pour accomplir ce que l’homme ne peut pourtant pas accomplir par ses œuvres personnelles.
 
En Jésus,
 
Rémi
[hideedit]


Dernière édition par Rémi B le Lun 14 Oct - 10:06, édité 1 fois
avatar
Aube
Messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2019

la foi Empty Bonjour à tous et à vous Mephisboheth

le Dim 6 Oct - 14:03
Bonjour à tous et à vous Mephibosheth,

Avant de parler de la foi, je voudrais juste revenir sur un petit passage que vous avez évoqué qui, si vous me le permettez de le dire, sont hors propos dans l'explication que vous en avez donné.

Je vous cite

Je ne sais si vous vous rendez compte du danger de vos propos ,vos écrits voir de propager de tels enseignements .jésus déclare Matthieu 12:32  celui qui dit une parole contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais celui qui parle contre l’esprit saint, il ne lui sera pas pardonné, non,ni dans ce système de choses-ci ni dans celui qui est à venir.

Afin de ne pas faire long, je ne vais pas mettre ici le texte de Matthieu en entier, mais juste les versets 27 et 28, afin que vous puissiez voir par vous-même que ce n'est pas de propager de faux enseignements contre le Saint Esprit qui fera que l'homme ne sera jamais pardonné, car si c'était le cas aucun homme ne pourrait l'être, mais que c'est d'attribuer au Saint Esprit des œuvres qui seraient issues du Diable.

Voyez par vous-même le texte:
27 Et si moi je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.
28 Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.


Voilà, si vous êtes d'accord je n'irais pas au delà sur ce point, car le thème c'est la foi et je ne désire pas m'écarter du sujet, mais juste pour montrer qu'il faut être très prudent lorsqu'on cite des textes comme ça à la volée.


J'ai lu vos commentaires ainsi que ceux de Rémi et de Myriam et de "l'invité", tous très intéressant au demeurant, mais pendant la lecture je ne cessais de penser à ce passage qui est écrit à 4 reprises dans les Ecritures et qui est en rapport avec la foi:

---
Dans Romains 1
16 Car je n'ai point honte de l'Evangile : C'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi.

Dans Galates 3

10 Car tous ceux qui s'attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.
11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit : Le juste vivra par la foi.


Encore dans Hébreux 10

38 Et mon juste vivra par la foi ;mais s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.

S'il se retire de quoi ? De la foi, uniquement de ça. Donc si l'Eternel déclare qu'il ne prend pas son plaisir en celui qui se retire de la foi, c'est inévitablement parce que cet homme est inévitablement entré dans le domaine des oeuvres, donc qu'il s'est retiré de la foi, car la foi, c'est croire ce que Dieu dit et Jésus n'a fait que redire ce qu'il a entendu dire du Père et cette parole c'est:

28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Matthieu 11

Du repos par rapport à quoi ? Par rapport aux oeuvres de l'homme qui sont  faites hors de la foi, ou dit autrement, hors de Jésus.
Ou dit autrement encore : A ceux qui vivent sous le régime de la loi des commandements et des ordonnances de la loi Mosaïque,, car c'est bien à des Juifs qui vivaient sous le régime de la loi que Jésus s'adressait, ainsi qu'à tous ceux qui aujourd'hui ont adoptés la pratique de leur religion, de manière conscient ou inconsciente.

Et enfin dans Habacuck 2 dans son contexte:

2 L'Eternel m'adressa la parole, et il dit : Ecris la prophétie : Grave-la sur des tables, afin qu'on la lise couramment.
3 Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement.

4 Voici, son âme s'est enflée, elle n'est pas droite en lui ....mais le juste vivra par sa foi.

5 Pareil à celui qui est ivre et arrogant, l'orgueilleux ne demeure pas tranquille ; il élargit sa bouche comme le séjour des morts, il est insatiable comme la mort ; il attire à lui toutes les nations, il assemble auprès de lui tous les peuples.

6 Ne sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, de railleries et d'énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule ce qui n'est pas à lui ! Jusques-à-quand ?... malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes !


Monsieur voyez qu'à aucun de ces endroits, je ne vois mentionné aucune œuvre quelconque à faire pour être sauvé, mais juste de vivre par la foi.
Me permettez-vous de partager avec vous, ce que l'Esprit m'a permis de comprendre de ce passage au dessus ?

Eh bien de même que dans les 3 autres passages cités, c'est la foi qui permet au juste de vivre la Vie de Dieu sur cette terre où nous sommes en pèlerinage.
C'est la foi seule qui doit être mise à l'honneur, ce n'est pas l'homme, car si c'était le cas, je serais comme obligée de dire: gloire à l'homme de ce qu'il fait vivre la foi qui est en lui, or ce n'est pas le cas.

La foi est un don de Dieu, elle a été donnée en cadeau à l'homme et c'est par Jésus qu'elle est venue comme c'est écrit dans Galates 3

23 Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
24 Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.
25 La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.


En effet, je ne vois pas comment la foi pourrait parvenir à l'homme si celui-ci n'a pas pour lui un modèle qui lui montrerait comment elle se vit.
Donc pour moi tous ces passages cités me montrent que c'est la foi dans l'homme qui fait vivre celui qui a été justifié, et nulle part je vois qu'il est demandé de pratiquer des œuvres.

Et d'ailleurs est ce que ce n'est pas justement de ces personnes qui veulent rajouter des œuvres à la foi que Habacuck dit ceci 4 Voici, son âme s'est enflée, elle n'est pas droite en lui ; mais le juste vivra par sa foi.

Donc le "mais" est à mettre en relation avec celui dont l'âme s'est enflée et cela parce qu'il refuse de marcher uniquement pas la foi, c'est-à-dire sans chercher à prouver quoi que ce soit à Dieu.
Si à 4 reprises le mot "juste" est lié au mot "foi", il faut aussi savoir qu'il y a son contraire et son contraire se trouve marqué dans la première lettre de Paul à Timothée.

8 Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime, sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,

10 les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, conformément à l'Evangile de la gloire du Dieu bienheureux, Evangile qui m'a été confié.


Donc pour moi et pour terminer, je dirais simplement ceci;

On n'a pas à chercher à imiter Jésus car il est impossible à atteindre la perfection qui se trouve dans le Fils de Dieu, mais chacun est appelé à vivre "en Lui" comme c'est écrit à plus de 200 fois dans le nouveau testament et ce "vivre en Lui", est lié à "mon juste vivra par la foi", c'est-à-dire par moi Jésus qui vous l'ai donné.

Aube
[hideedit]
avatar
Aube
Messages : 2
Date d'inscription : 30/08/2019

la foi Empty Réponse à "Invité"

le Lun 7 Oct - 2:10
Bonjour Monsieur

Je mets aussi les couleurs bordeaux sur les textes bibliques, afin de faire la différence avec ce que j'écris en couleur noire.

Je cite un passage que vous avez écrit dans votre post pour appuyer votre propos, qui d'après les Ecritures est erroné.

Concernant Abraham :Je vous pose donc la question : Quelle œuvre a bien pu faire Abraham ?

Jacques 2:21-23 Abraham notre père n’a-t-il pas été déclaré juste par des œuvres après avoir offert Isaac son fils sur l’autel ?  Tu vois que sa foi travaillait avec ses œuvres et que par ses œuvres [sa] foi a été rendue parfaite.



Donc pour vous, à moins que j'ai mal compris ce que vous vouliez dire, vous dites que la foi seule ne sauve pas et qu'il faut y adjoindre des oeuvres, puisque vous êtes associé à la déclaration de Jacques le frère du Seigneur qui n'était ni apôtre appelé, pas plus qu'il n'était prophète.

Donc déjà pour moi, je ne peux pas mettre du crédit sur cet homme qui s'est établi chef sur l'église de Jérusalem, quand bien même je trouve un de ses écrits dans la bible, sachant très bien que ce sont des hommes qui ont rajoutés ou sortis des livres selon que ça allait ou non, dans leur sens.

Ceci étant dit, je ne vais pas vous apprendre que par rapport au salut par la foi associé aux  oeuvres, Paul dans sa lettre aux Romains, dit le contraire.

Je sais d'avance pour avoir déjà vécu ce genre de chose que celui qui est pour Paul dira que c'est lui qui a raison, et que celui qui est pour Jacques, il dira que c'est lui qui a raison.

Donc dans ce genre de situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui, moi qui ai opté pour l'évangile de Dieu qui concerne son Fils, celui que Paul n'a cessé d'annoncer, pour éviter tout conflit avec vous, je vous propose que nous allions ensemble dans le livre de la Genèse qui est le livre de tous les commencements et là au moins nous savons que nous ne serons pas trompés ou influencé par les paroles de Jacques ou de Paul.

Voilà ce qui est écrit en Genèse 15

Après ces événements, la parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit : Abram, ne crains point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.

2 Abram répondit : Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m'en vais sans enfants ; et l'héritier de ma maison, c'est Eliézer de Damas.
3 Et Abram dit : Voici, tu ne m'as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier.

4 Alors la parole de l'Eternel lui fut adressée ainsi : Ce n'est pas lui qui sera ton héritier, mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier.

5 Et après l'avoir conduit dehors, il dit : Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit : Telle sera ta postérité.


6 Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui imputa à justice.



Monsieur, je me permets de vous poser une question et même deux.

Lorsque Abraham reçut l'imputation de la justice de Dieu sur sa foi, Isaac était-il ou non né ? Non pas encore.

Celui qui a été justifié par la foi, a-t-il besoin de produire des oeuvres afin d'obtenir la justification, alors qu'il l'a déjà reçu ?

Voilà, c'est vous qui donnerez votre propre réponse, car je ne vous impose rien; je ne fais que citer les Ecritures.

----

Je vous propose que nous avancions jusqu'au chapitre 17, où, à ce moment-là Isaac n'était toujours pas né. Ici à part le moment où c'est l'Eternel


17 1 Lorsqu'Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l'Eternel apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Marche devant ma face, et sois intègre.
2 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l'infini.
3 Abram tomba sur sa face ; et Dieu lui parla, en disant :
4 Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitude de nations.
5 On ne t'appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations.
6 Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi.
7 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations : Ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.
8 Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu.
9 Dieu dit à Abraham : Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations.




Je ne sais pas si vous aviez déjà fait attention à ce détail très important, mais c'est "après que Abraham fut justifié par la foi, que l'Eternel lui apparut, alors que jusque-là, c'était uniquement par parole.
Ce n'est pas rien tout de même et je le redis encore une fois, Isaac n'était toujours pas né.

Je vous propose maintenant de compter avec moi le nombre de fois où le mot "Je" de l'Eternel est évoqué, c'est à dire que c'est l'Eternel qui est en train de faire une alliance avec Lui même et pour ce qui concerne Abraham, il lui ai proposé d'y entrer à l'intérieur.

V 2 : J'établirai mon alliance entre moi et toi

Je te multiplierai à l'infini.

4 Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitude de nations.

5 On ne t'appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations.

6 Je te rendrai fécond à l'infini, j

e ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi.

7 J'établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations : Ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.

8 Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu.
9 Dieu dit à Abraham : Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations.
[/b]

Monsieur, y-a-t-il quoi que ce soit qui ait été demandé à Abraham puisque sans arrêt c'est l'Eternel qui s'engageait envers Abraham par promesse et par serment.

La seule et unique chose qui fut demandé à Abraham, c'était de "garder" cette alliance de Dieu, et c'est cette même alliance faite avec Abraham qui fut proposé au peuple  de garder lorsqu'il était dans le désert au mont Sinaï.

Oui l'Eternel se proposait de porter son peuple jusqu'au pays promis à la foi d'Abraham et la seule condition qui était énoncée c'était d'écouter sa voix et de garder son alliance, ce à quoi le peuple a répondu "nous le ferons, nous ferons tout ce que l'Eternel a dit.

Mais Monsieur était-il question de faire quoi que ce soit ici en Exode 19 ? Est-ce que écouter la Voix de l'Eternel et de garder l'alliance faite avec Abraham était une chose à faire, ou à garder.

19 1 Le troisième mois après leur sortie du pays d'Egypte, les enfants d'Israël arrivèrent ce jour-là au désert de Sinaï.
2 Etant partis de Rephidim, ils arrivèrent au désert de Sinaï, et ils campèrent dans le désert ; Israël campa là, vis-à-vis de la montagne.
3 Moïse monta vers Dieu : Et l'Eternel l'appela du haut de la montagne, en disant : Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d'Israël :

4 Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Egypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi.
5 Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ;
6 vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d'Israël.


7 Moïse vint appeler les anciens du peuple, et il mit devant eux toutes ces paroles, comme l'Eternel le lui avait ordonné.
8 Le peuple tout entier répondit : Nous ferons tout ce que l'Eternel a dit. Moïse rapporta les paroles du peuple à l'Eternel.


Voilà j'ai mis en bleu les seules et uniques paroles que Moïse devait dire au peuple et c'est ce qu'il a fait.

Et vous Monsieur, qu'auriez-vous répondu à cette proposition de Dieu, s'il vous l'avez faite de manière personnelle, car en principe c'est ce qu'Il fait avec tous.

Me permettez-vous de souligner un autre point qui je l'espère vous fera sursauter, comme cela a été mon cas et sans doute le cas de plusieurs lorsqu'ils ont vu l'énormité de la chose.

Comme moi, vous venez de voir ce que l'Eternel a dit à son peuple par la bouche de Moïse. Ce fut très court mais en même temps, irrésistible.
Vous rendez-vous compte ? L'Eternel vient vers le peuple et se propose de continuer à le porter sur des ailles d'aigles, afin qu'il ne se fatigue pas en route.

N'est ce pas là, la façon de parler d'un Père envers son enfant ? Oui certainement et pourtant voyez que quelques minutes plus tard l'ambiance change du tout au tout.
Ici il n'est plus question de porter son peuple, mais c'est à travers d'épaisses fumées, des tremblements de terre et de la montagne en feu que l'Eternel va maintenant parler à son peuple.

Pourquoi cela Monsieur l'invité ? Eh bien à cause de cette parole du peuple: Nous ferons, nous ferons tout ce que l'éternel a dit.

Franchement Monsieur est ce que toute la chrétienté du monde ne se trouve pas dans ce même concept du "nous le ferons", aujourd'hui ainsi que vous même, y êtes.

Que dit l'auteur de la lettre aux Hébreux ? Il dit ceci:

18 Vous ne vous êtes pas approchés d'une montagne qu'on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête,
19 ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l'entendirent demandèrent qu'il ne leur en fût adressé aucune de plus,
20 car ils ne supportaient pas cette déclaration : Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée.
21 Et ce spectacle était si terrible que Moïse dit : Je suis épouvanté et tout tremblant !

22 Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges,
23 de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection,
24 de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.



Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'aller plus avant, car je pense que vous avez compris que, devant chacun de nous, se trouvent deux montagnes et qu'il appartient à chacun d'aller auprès de celle qui correspond au régime nous lequel il vit.

Donc pour ce qui me concerne, après avoir longtemps été sur la montagne de la loi et en ayant payé le prix fort, j'ai eu le privilège d'avoir été remonté de la fosse par Jésus
et conduite sur la montagne de la foi, là où se trouvent inscrits tous les noms des premiers nés de la foi.

Je remercie l'auteur de cette lettre aux Hébreux qui parle si bien de la foi en opposition avec la loi à devoir mettre en pratique., bien que cette lettre ne soit pas censée me concerner car étant une des nations, je reconnais pourtant avoir été sous cet ancien régime.

Avant de terminer, je me permets de dire une dernière chose. Oui le chrétien est appelé à faire des oeuvres, mais ce sont celles qui ont été préparées d'avances pour ceux qui aiment Dieu.

Je remarque que dans les propos de  Myriam et de Rémi ceux-ci ont dit, c'est que c'est uniquement l'obligation de mettre la loi en pratique qui a été ôté et non la loi qui est sainte et spirituelle.

En fait c'est ce passage de Colossiens 2 qui n'a eu de cesse d'être été mis en avant.

13 Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ;
14 il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix ;
15 il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d'elles par la croix.



Je pense que ces 3 versets parlent de eux mêmes. Ici il n'est pas question du péché, mais d'un acte, d'un acte qui a été effacé, de la même manière qu'on efface un écrit sur une ardoise. Si vous êtes capables de faire le lien avec la loi qui a été donnée sur le mont Sinaï et qui a été écrit sur des tables de pierres, alors mon coeur se réjouit d'avance.

En Jésus Christ.
Aube
Mozard57
Mozard57
Messages : 1
Date d'inscription : 12/10/2019

la foi Empty La Foi

le Dim 13 Oct - 21:19
- La Foi -


Ce que je vois, c’est qu’Abraham fut le père des croyants en la foi en Dieu. Pourtant, il n’y avait ni écriture, ni enseignement. Il marchait par la foi intérieure, c'est-à-dire par ce qu’il recevait de Dieu en lui, malgré ses impairs, comme tout homme.

Les héros de la foi, dont Paul parle dans Hébreux ch. 11 marchaient naturellement et intuitivement aussi. Ils avaient une relation non visible et qui était vivante en l’être intérieur de tous ceux qui croyaient et mettaient leur confiance inébranlable en la parole reçue de Dieu.

Le passage d’Exodes 19 v 4 à 6 parle de cette Foi pas encore révélée mais pourtant bien présente et vivante ! Ce que je vois personnellement c’est la présence de cette relation intime avec Dieu et la confiance en ce qu’Il dit pour le bien de son peuple. Bien que l’on connaisse aussi la suite…

Moïse avait une confiance et une intimité incontestée envers Dieu puisqu’il est appelé « Son ami ». C’est bien la foi En Dieu, cette foi intérieure dans laquelle a marché Moïse, qui obéit sans condition à la voix de Dieu.

Cette relation intime ne peut pas venir de l’extérieur, c’est impossible !!! Sinon cela deviendrait un terrain fertile pour le diable et donc, pousserait l’homme à agir selon la chair et l’orgueil, et l’homme ainsi atteint prendrait toute la « gloire pour lui-même ».


Les disciples de Jésus ne le comprenaient pas du tout, puisqu’ils demandaient à Jésus d’augmenter leur foi !


C’est tout comme on était enseigné autrefois dans les églises bâtiments, où il fallait s’efforcer d’exercer notre foi.


Et combien d’autres choses, comme celles-ci, sont fausses, tellement que cela décourageait bien des personnes et moi-même !


La Foi vient de Jésus, et être EN lui, c’est être en fait à l’intérieur de Sa personne. C’est Lui, la Foi, puisqu’il dit :
Jean : 14 v 15 - 31

1 Que votre cœur ne se trouble point ; croyez en Dieu, croyez aussi en moi. 2 Dans la maison de mon Père, il y a plusieurs demeures ; si cela n'était pas, je vous l'aurais dit ;
car je vais vous préparer une place.
3 Et quand je serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai à moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. 4
Et vous savez où je vais, et vous en savez le chemin.
5 Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment en saurions-nous le chemin ? 6 Jésus lui dit : C'est moi qui suis le chemin et la vérité et la vie ; nul ne vient au Père que par moi. 7 Si vous m'aviez connu, vous connaîtriez aussi mon Père ; et dès à présent vous le connaissez et vous l'avez vu.

Croire en Jésus c’est croire en la foi.

8 Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ? Celui qui m'a vu, a vu le Père. Comment dis-tu : Montre-nous le Père ? 10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, ce n'est pas de moi-même que je les prononce ; mais le Père, qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres. 11 Croyez-moi que je suis dans le Père et que le Père est en moi ; sinon, croyez à cause des œuvres mêmes.


12 En vérité, en vérité,
je vous le dis :
Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes que celles-ci, parce que je vais au Père, 13 et, quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. 15 Si vous m'aimez, gardez mes commandements. 16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre aide, afin qu'il soit éternellement avec vous, 17 l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure avec vous, et qu'il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai point orphelins, je viendrai à vous. 19 Encore, un peu de temps, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez : parce que je vis, vous aussi, vous vivrez. 20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et que vous êtes en moi et moi en vous. 21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime ; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, et moi je l'aimerai et je me manifesterai à lui.

22
Judas, non pas l'Iscariot, lui dit : Seigneur, et qu'est-il arrivé pour que tu doives te manifester à nous, et non pas au monde ? 23 Jésus répondit et lui dit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole ; et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure. 24 Celui qui ne m'aime pas, ne garde point mes paroles ; et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.

25 Je vous ai dit ces choses, demeurant avec vous. 26 Mais l'aide, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, celui-là vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de toutes celles que je vous ai dites. 27 Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; ce n'est pas comme le monde donne, que je vous donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne soit point craintif. 28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m'en vais, et je reviens à vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais au Père ; parce que le Père est plus grand que moi. 29 Et je vous l'ai dit maintenant, avant que cela arrive ; afin que, lorsque ce sera arrivé, vous croyiez. 30 Je ne parlerai plus beaucoup avec vous ; car le prince du monde vient ; et il n'a rien en moi. 31
Mais, afin que le monde connaisse que j'aime le Père, et que, comme le Père m'a commandé, ainsi j'agis, levez-vous, partons d'ici.


Dans ce chapitre 14, ce que j’en vois aussi c’est que si je crois en Lui, je crois aussi au Père.


Ils sont l’un en L’autre et L’Esprit Saint nous a été donné afin que l’on soit enseigné sur toutes choses de par le souvenir et le développement intérieur de tout ce que Jésus a dit.


Il est donc impossible que la
foi vienne de l’homme car la foi est liée à l’Esprit de Christ ; la Foi et l’Esprit ne va pas l’un sans l’autre. C’est vraiment par L’Esprit Saint que nous vivons en Christ donc en la Foi en Lui puisqu’il est Lui-même la Foi. Il nous donne en Lui ce lien invisible qui nous permet de communier avec Lui, d’agir en Lui, d’aimer comme Lui, et chacun marche ainsi selon ce qu’il a reçu en Lui par Lui et pour Lui. Le sens du service a pour moi plusieurs couleurs qui est propre à notre relation intime et personnelle en Lui.


C’est Lui qui nous place, selon sa volonté, là où il veut. Si notre vie est En Lui alors nous n’avons pas à « faire quoique ce soit » mais simplement nous laisser guider par son Esprit, par sa vie en nous !


Suis-je maître de ma vie ?


Je dirais que je n’ai que le pouvoir de dire oui ou non. Si je suis
en Lui, je vis ma vie naturellement, et ainsi, je ne crains rien. Mais si la chair est faible, le diable rôde.


Le monde et ses convoitises n’est-il pas le royaume du diable ? Mais malgré ce monde et sa sagesse, j’ai un Seigneur, Mon Seigneur, qui veille et pris, intercède pour moi ; Bien sûr, je n’ai pas la prétention de tout connaître ; Il est si facile de tomber dans l’orgueil de toutes sortes de façons, par la connaissance, par les tentations, de se penser supérieur à l’autre etc. …


Mais encore, n’est-il pas dit «
laisser venir à moi les petits enfants » ?


Pourquoi ? Parce qu’ils sont simples et qu’ils croient, sans se poser des milliers de questions ! N’est-ce pas ainsi que nous devrions marcher en Lui par la seule foi intérieure, reconnaissant la voix du
bon Berger ?


Oui, se laisser attirer par Christ, La Parole, la Lumière du monde, se laisser porter En lui, (comme l’enfant avec ses parents, par la confiance absolue). N’est-ce pas là une merveilleuse vie pleine de richesses, de bonté, de grâce, de miséricorde et tant d'autres grandes choses encore ?!

Certes, le diable est rusé, mais Christ l’a vaincu ! Et si nos yeux se portent En Christ, si nos cœurs son vrais, alors de qui aurais-je crainte ?! Je ne veux pas marcher dans la crainte, même si je suis peut-être dans une sagesse humaine ou le diable réside! Est-ce que l’erreur existe ? OUI !


Si je tombe, IL me relève ! N’est-ce pas l’école de la foi ???


Je veux marcher en
Liberté ; en Liberté en la foi en Christ !!!


Oui, que mes yeux s’ouvrent toujours plus afin de Le voir, de Le voir encore et encore afin de le
voir Lui seul, tel qu’Il Est.


Tout est en son temps à Lui, et pas au mien. Il me respecte dans ma marche, petite soit-elle, et Il me donne ce que j’ai besoin pour grandir jour après jour. Si je suis sur une mauvaise voie, c’est Lui qui me ramène dans Le Chemin, au travers de l’intimité en Lui, tout comme au travers des frères ou des sœurs ou même encore, par d’autres moyens que Lui seul sait car Il sait comment agir envers moi afin que je ne me perde pas.


N’est-il pas Celui qui nous parle
intérieurement ? La vie intérieure est une marche par la foi qui est le lien invisible avec Son Esprit en moi ! C’est Son amour, sa bonté, son pardon. Un Père qui ne veut que le bien pour ses enfants !


J’ai une grande confiance En lui que j’ai retrouvé car j’ai vu sa grande miséricorde, son Amour envers moi, alors que je l’avais pourtant rejeté par chagrin et déception et que ma confiance en Lui n’était plus, comme perdue
par une fausse marche de la foi, étant remplie et pollué par la loi d’obligation qui s’immisce par tant de faux conseils.


Mais j’ai crié à Lui et il m’a entendu, certes, la confiance fut longue à reprendre tant j’ai été pollué, mais Mon Seigneur fut patient envers

moi. Jamais Il ne m’a bousculé, il m’a relevé, redonné la vie, mais par-dessus tout, par Son Amour inconditionnel envers moi, sans reproche, Il m’a accueilli dans ses bras et depuis, En lui, je me suis collée comme un enfant près de son cœur.


Les enfants ne font-ils pas des erreurs ? Ne tombent-ils pas sur une mauvaise roche. Notre pèlerinage est long et parsemé d’embûches. Même si ma foi était un lumignon, Lui seul peut rallumer le feu !


Certes Il est important de grandir, de devenir mature, a l’état d’homme fait comme dit Paul, mais bien que je ne suis pas encore là j’ai confiance que cela sera, j’en suis convaincue !


La
foi appartient à Christ et Lui seul peut en donner la mesure. Nous n’avons rien et pouvons rien faire hors de LUI. Tout est à SA GLOIRE !!!


Ainsi, la foi a bien une valeur zéro ! Zéro
pour l’homme mais TOUT pour Christ !


Merci à tous de m’avoir lu,


Brigitte


[hideedit]
Contenu sponsorisé

la foi Empty Re: la foi

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum